le nouveau ministre de la santé, adepte de la culture de mort

Le nouveau ministre de la santé Brigitte Bourguignon était ministre délégué chargé de l’autonomie dans le précédent gouvernement. En février dernier, à propos des avortements réalisés par les sage-femmes, elle déclarait :

L’expérimentation permettant l’exercice des IVG instrumentales par les sages-femmes en établissements de santé, engagée depuis fin 2021, représente un pas important en faveur de l’amélioration de l’accès à l’IVG, laquelle constitue une préoccupation majeure du Gouvernement.

Elle était aux côtés de J-L Touraine pour signer la PPL portant sur la #FindeVie dans la dignité et avait signé une tribune en 2018 pour faire avancer la loi appelant « à mieux encadrer les droits et la liberté de mourir des personnes en fin de vie ».

La nouvelle ministre de la Santé Brigitte #Bourguignon considérait la vaccination covid « comme une obligation morale » et se montre très vaccinolâtre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s