Antoine Blanc de st Bonnet

« La Révolution « française » ne ressemble à rien de ce qu’on a vu dans le passé. Jamais civilisation n’avait osé s’inscrire contre les lois de la nature humaine et rompre tout lien avec le Ciel. Les hommes sont venus dire qu’ils n’existaient plus par les lois de Dieu, mais par leurs propres lois ; qu’ils ne voulaient plus s’unir entre eux par leurs devoirs, mais se mettre en rapport par leurs droits. Ils se débattent depuis soixante ans pour que l’Etat sorte des dogmes du Christianisme, comme ils sont sortis eux-mêmes de sa morale ; ils prétendent vivre en société sans obéir, ne voulant plus payer d’une vertu les bienfaits dont Dieu comble une Civilisation. 0 sages, ô prudents, aujourd’hui un enfant aurait le droit de vous juger ! »

Antoine Blanc de St-Bonnet, Restauration Française, avant propos, 1872.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s