Une MerVeil au Panthéon

Entre ici Simone Veil, avec ton terrible cortège, avec ceux qui sont morts dans le ventre de leur mère sans avoir pu parler…avec ces millions d’enfants à naitre à qui personne n’aura donné sépulture et qui n’auront pas vu le jour… avec ces foetus débordants dans les poubelles des CHU…entre avec ces innocents de l’ombre, ces corps suppliciés, marchandisés…

Ecoute aujourd’hui jeunesse de france, ce qui fut pour nous ce cri du malheur… c’est la marche funèbre des cendres que voici, la culture de mort promue par tes frères des loges des ténèbres… qu’elles reposent avec leur cortège d’ombres assassinées … aujourd’hui jeunesse, puisses-tu penser à cette femme comme tu aurais approché tes mains de ces pauvres petits, de leurs lèvres qui n’embrasseront jamais leur mère !

…ce jour là, elle était le vrai visage de la République !

d’après A Malraux, éloge funèbre de J Moulin

Le temple de la république comme dernière demeure pour l’avorteuse publique manipulées par les obediences maçonniques, avides de sang versé

Genocidaire de 10 millions d’enfants non nés depuis 1975, Simone Jacob (belle mère A Buzin) est pantheonisée pour avoir legalié la mise à mort de l’être le plus parfaitement innocent qui soit

En vérité, je vous le dis, toute les fois que vous avez fait ces choses à l’un des plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites Matt 25

Retirez-vous maudits, allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et ses anges

En son temps, l’église, nouvelle Eve, par analogie à la maternité, inventa le droit d’asile. En son sein, comme en celui d’un mère, tout un chacun, quelles ques soient ses fautes pouvait trouver refuge et protection…

aujourd’hui, le ventre maternel n’est plus un abri sûr où le petit d’homme peut croire en toute tranquillité … on peut venir l’arracher du saint des saints sans autre forme de procès

et ne parlons pas de toutes les séquelles psychologiques qui touchent de nombreuses femmes passées par cette douloureuse expérience contre nature !

On appelle pourtant cela le progrès ou la culture de mort, selon qu’on sacralise la vie ou les droits de l’homme à décider par lui-meme qui mérite de vivre ou de mourir..

A la décharge de notre illustre Simone, ce qui devait selon elle, rester exception est devenu la règle, un droit indiscutable remboursé par la sécu !

Qu’elle repose en paix auprès de quelques autres traitres à la France inhumés dans cette église désacralisée devenue temple de la République !

PS : en 2017, 216 700 avortements, soit 1/3 bébé à naitre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s