L’art de faire du FRAC

JIR du 3 dec 2019
Ste Foy de Conques les vitraux sacrilèges de Soulage

De nos jours, l’art contemporain désigne un juteux marché aux mains d’une coterie très fermée, un réseau mafieux d’artistes déracinés, déconnectés, dont le travail principal consiste à décrocher des subventions publiques (FRAC ou l’état passé maitre de l’art) pour aligner des carrés en plastiques sur fond blanc ou exposer des presses-purée, et ainsi faire monter leur cote jusqu’à des millions d’euros via des circuits financiers souvent opaques. C’est très rentable mais pas pour le contribuable qu’il dépouille en allant tanner les élus afin qu’ils acceptent d’exposer les productions hideuses de gens comme Soulage. C’est un art subversif, provoquant et conceptuel qui vise à éclipser l’art classique figuratif traditionnel qu’il vampirise en s’exposant toujours à ses côtés faute de quoi il trouverait bien peu d’admirateurs !

L’art classique avait une fonction sacrée et il fédérait les communautés qui se retrouvaient toujours dans des fêtes ou des cérémonies auxquelles il était étroitement lié. Son but était d’ordonner les éléments afin d’obtenir la meilleure harmonie source de beauté et de paix profitables à tous.

Le coeur humain peut plus qu’il ne veut. Il veut admirer. Il a en soi-même, un élan vers une beauté inconnue pour laquelle il fut créé à son origine. Chateaubriand

L’art contemporain dénature la Création, il porte atteinte à nos sens car il est totalement détaché de l’esthétique dont ces derniers se nourrissent ! Il est le fruit du marxisme culturel (école de Francfort) par lequel se déconstruisent peu à peu les codes la civilisation occidentale…

Aude de Kerros, l’imposture de l’art contemporain :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s