A Noël, « Rien pour Robert »(et après non plus !)

La fin d’année approche, l’heure des bilans a sonné. Voici en un coup de fil, celui de la politique jupiterienne, privilégiant le marché à toute autre forme de pouvoir (dans le modèle neo-libéral, l’argent se reproduit tout seul et génère plus de profits que le travailleur, qui devient de fait encombrant). C’est le nouveau monde des premiers de cordée, il y a ceux qui peuvent tout et ceux qui ne sont rien :

bien des premiers seront les derniers et bien des derniers seront les premiers …(Matth 19 13-20)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s