Dresde, un devoir de mémoire qui passe inaperçu !

La ville allemande vouée aux arts, « la Florence de l’Elbe », noyée sous un tapis de bombe par les bombardements anglo-américains en février 1945, est le symbole de toutes les victimes civiles innocentes d’une guerre à outrance qui fut une négation de la civilisation ! (jusqu’alors les guerres opposent des armées rompues au combat)

1 200 bombardiers, 8 000 bombes explosives, 600 000 bombes incendiaires à fragmentation (interdites par la convention internationale), 135 000 civils atrocement tués par les « libérateurs », parmi lesquels de très nombreux réfugiés allemands qui avaient fui l’invasion soviétique. Des bombardements aveugles sur des zones habitées qui ont été perpétrés sur toute l’Europe sans aucun motif militaire, aucun intérêt stratégique impératif ! (Caen, le Havre, Lisieux, Royan… Anvers, Courtrain Forest…)

Cette horreur sans nom, menée au nom des droits de l’homme et de la défense du droit des peuples, eut pour but réel d’affaiblir l’Europe, d’en empêcher la reconstruction sans « le secours » des Etats-Unis, de casser le moral des populations en détruisant leurs biens afin de les forcer à se soulever contre leurs dirigeants et d’obtenir leur soumission ! (quelques mois plus tard, les mêmes « libérateurs » récidiveront en déclenchant le feu nucléaire sur la population civile japonaise)

Dresde fut le martyr de l’Europe et c’est par pure folie criminelle que W Churchill la désigna comme cible à anéantir !

Les trois grands criminels que furent Staline, Churchill et Roosevelt se retrouvèrent à Yalta pour se partager le monde, écrire l’histoire des vainqueurs et imposer un nouvel ordre mondial pour le plus grand malheur de l’Europe !… l’histoire attend de les juger !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s