Ils sont suspendus aux portes de l’Europe !

Le gentil sultan otanesque Erdogan qui a repris la guerre contre le méchant Assad allié au terrible Poutine, fait chanter l’Europe ! Il demande 3 milliards supplémentaires pour contrôler les flux de milliers de clandestins qui s’apprêtent à rejoindre la France et l’Allemagne (de tout temps alliée au gentil sultan !) et obliger l’UE a le soutenir dans le conflit qu’il a engagé avec la Syrie, berceau de la civilisation européenne !

Recep Erdogan

« la chute de Constantinople demeure un malheur personnel qui leur est arrivé la semaine dernière ».

Si elle ne cède pas, il ouvrira les vannes à 3,7 millions de personnes, en majorité de jeunes hommes venus de toute cette région instable, qui déferleront sur le continent. Les grecs ont déjà un aperçu du désastre. Ils se rebellent, (ici nous sommes chrétiens, retournez en turquie) mais le mal est fait !

Tout cela n’est pas sans rappeler, ce roman prémonitoire de J Raspail sorti en 73 et dont l’action se déroulait à Lesbos.

« Le temps des mille ans s’achève. Voilà que sortent les nations qui sont aux quatre coins de la terre et qui égalent en nombre le sable de la mer. Elles partiront en expédition sur la surface de la terre, elles investiront le camp des Saints et la Ville bien-aimée. [ …] Ces temps-là seront cruels. »

Dans le roman, les bateaux de réfugiés accostent sur la Cote d’Azur dans l’indifférence de la population. Aujourd’hui, les dirigeants bercés d’idéologie mondialiste, otages et complices d’Erdogan, qui ont ensemble déstabilisé la Syrie par une guerre illégale, sont les bourgeois de Calais, ils ont déjà livré les clés de l’Europe au sultan parce que, pour eux, l’immigration de masse est une chance pour le continent !

Une nouvelle crise migratoire est en cours, elle sonnera le glas de notre civilisation. Nos dirigeants en mesurent-ils les conséquences, resteront-ils les bras ballants une fois de plus, enfermés dans leurs délires de croire que les frontières sont des vestiges du passé qui n’ont plus d’utilité !?

« quand un peuple n’a plus de réaction de défenses, il est prêt à devenir un peuple d’esclaves » A Hitler

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s