Dieu, le mal, le coranavirus et après..

L’abbé Pagès (Islam et vérité) pose les questions existentielles, la nature de l’homme, la place de Dieu, la question de la mort, celle du mal. Il interroge l’idéologie mondialiste, remet en cause les choix de la société libérale, et rend hommage à la nation, à la famille comme éléments protecteurs à réactiver !

« si Dieu n’est pas Dieu, c’est que l’homme a pris sa place »

Dieu la seule voie contre l’ordo ab chaos de la franc-maçonnerie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s