traiter les hommes en batterie

Il y avait déjà la malbouffe et toutes les cochonneries que nous fait ingurgiter l’industrie agrolimentaire comme si nous étions des oies au gavage, nous étions déjà logés dans des clapiers, limités comme des poulets à un espace vital réduit, désormais l’état autorise les vétérinaires par un décret publié dans le Journal Officiel du 3 avril, à PRESCRIRE, PRÉPARER, DISPENSER ET ADMINISTRER EN MILIEU HOSPITALIER DES MÉDICAMENTS INITIALEMENT DÉDIÉS À L’USAGE VÉTÉRINAIRE (de même substance active, de même dosage et de même voie d’administration).

(« décret n°2020-393 du 2 avril 2020 complétant le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire »).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s