pluie de mesures liberticides

Toute liberté confisquée n’est jamais restituée...

Alors que tous les indicateurs strictement médicaux sont au vert selon les dires de nombreux spécialistes et selon le constat que l’on peut faire soi -même en regardant au bas de chez soi, le gouvernement délègue aux préfets le droit de sévir et de décréter toute mesure qu’il jugera « utile » pour faire face à un danger désormais inexistant ! Chargés par Castex, les préfets vont pouvoir charger !

Dire adieu à la liberté ou se battre pour la conserver, nous sommes au pied du mur :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s